HôSTiLe - Le Convoi des Serviteurs d'Ankavôs

Forum du clan [HôSTiLe] de Silver-World
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Visite de l'enfer, avec un grand H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hell
Apprenti d'Ankavôs
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Visite de l'enfer, avec un grand H   Sam 3 Sep 2011 - 0:48

J’étais déjà venue dans cet antre. Je me souvenais de mes premières impressions. Le fin duvet de ma nuque s’était hérissé, l’odeur m’avait paru presque suffocante. Je me souviens que la compagnie que j’y avais trouvé, elle, était des plus agréables… Allez, hop, j’arrête de me perdre dans mes pensées. Et je voulais venir ici incognito. De toute façon, il y avait de grandes chances qu’il m’ait oublié. Il s’était vite épuisé.

Je reprenais le chemin que j’avais foulé, des mois auparavant. Il faisait sombre, bien que la nuit ne soit pas encore tombée. Des nuages noirs avaient envahi le ciel. Ils rendaient l’atmosphère étouffante, presque suffocante.

J’étais maintenant devant la grande porte de la nécropole. Je la poussais, tout doucement, observant l’intérieur de la demeure tout en restant sur le seuil. Il ne faisait pas beaucoup plus clair, dedans. Au contraire, même. J’osais avancer d’un pas. Le bruit de mes souliers sur le sol de pierre brute résonna. Si je voulais une entrée discrète, voilà qui m’annonçait. Je ne bougeais plus. Immobile, je sentais le courant d’air que j’avais créé rafraichir la pièce, apportant une odeur d’humidité. La pluie n’allait pas tarder à faire son apparition.

Mon regard se portait sur chaque recoin de la pièce, intrigué par toutes ces nouveautés, auxquelles je n’avais pas pris garde lors de mon premier passage. Il faut dire qu’il s’agissait d’une apparition plus que d’une visite.

Maintenant que j’étais là, que faire ? Allais-je attendre qu’on me remarque ou devais-je me signaler ? Dans le doute, je me raclais la gorge, espérant que ce bruit, dont l’écho parcourait la bâtisse, suffirait à annoncer ma présence.

Revenir en haut Aller en bas
Goldô
Disciple d'Ankavôs
avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer, avec un grand H   Sam 3 Sep 2011 - 16:08


Hell, elle que j'avais déjà rencontré, elle qui était déjà venu à la Nécropole, pas une simple visite ...

Enfin bref, je ne voulais pas m'éterniser sur cette soirée, Hell avait grandit.

Je me dresse devant la demoiselle qui m'avait interpelée avec un bruit parasite, le genre de tic qu'on utilise pour se faire remarquer sans même utiliser la voix, le genre de bruit qui veux dire : " Hé ho je suis là ". Le truc chiant.


Alors Hell, de retour ?
A croire que l'endroit t'est cher. Hum je peux comprendre, la Nécrôpole possède une âme, celle d'Ankavôs, et ce n'est pas rien.

Au fait, je tenais à m'excuser, j'ai bien reçu ta lettre d'il y a vingt jours, et je dois avouer que je n'ai pas pris le temps d'y répondre.


Elle me regarde. Peut être m'en veut-elle ? Bon j'ai le temps de parler avec, je suppose qu'elle ne compter par repartir au vu de la distance effectuée pour arriver jusque là.

J'allume un cigare, je sais pertinemment qu'elle n'aime pas ça, mais à quoi bon.




_______________________

† Assassins, fumeurs, ivrognes : Bienvenu chez Nous †
Revenir en haut Aller en bas
Hell
Apprenti d'Ankavôs
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer, avec un grand H   Dim 4 Sep 2011 - 0:28

L’odeur que dégageait son cigare me fit froncer le nez. Mon regard n’était pas des plus accueillants, maintenant. Surtout que je l’avais habitué à des œillades plutôt qu’à ces coups d’œil presque agressifs. A croire qu’il me provoquait.

Etait-ce un test ? Cherchait-il à m’aiguillonner, afin de montrer ma réaction à chacun, pour que tous puisse se faire une idée ? Il s’excusait dans ses paroles, mais ses actes transpiraient le défi. Etais-je épiée, étais-je paranoïaque ?

C’était bien la première fois que je me prenais la tête comme ça. J’étais là pour me présenter, telle que j’étais. Et s’ils n’appréciaient pas, notre collaboration s’arrêterait avant d’avoir commencé.


Pas grave… Pour la lettre…

Sinon, de retour, oui. Pour combien de temps, ça, je ne sais pas. Je ne connais pas si bien vos critères d’évaluation. Peut être un mauvais point, déjà. Enfin…

J’hésitais à prendre mes aises. On ne m’y avait pas invité, et, pendant des entretiens presque officiels, j’aimais respecter l’étiquette. J’attendais donc. J’en profitais pour examiner la pièce. Regard circulaire, qui ne manqua pas de s’attarder sur Arkôs. Je n’observais que peu de changement, depuis notre dernière rencontre.

Donc me voici. J’avoue avoir un petit faible pour la nécrôpole, c’est vrai. Il faut dire que la première personne que j’ai croisée, jeune voyageuse sur ces terres, y vivait. Il m’en parlait avec tant d’enthousiasme qu’il m’intrigua.

Maintenant, il n’est plus, mais je reste curieuse, de cette famille qui pouvait réunir tant de personnalités si différentes. Qui sait, peut-être comprendrais-je son engouement pour vous, sa tribu, presque…
Revenir en haut Aller en bas
Tim'
Ecuyer d'Ankavôs
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer, avec un grand H   Lun 5 Sep 2011 - 0:52

Je somnolais paisiblement dans ma chambre au deuxième étage de la nécropôle, le corps en étoile, une brise fraiche provenant de la fenêtre que j'avais laissé volontairement ouverte me rappellait à quel point j'aimais le climat qui entourait cette bâtisse. Ce léger courant d'air laissait en éveil tous mes sens et surtout mon odorat.

Une odeur humaine, oui, et certainement de femelle vu le parfum qu'elle dégage. Qui vient donc s'aventurer ici ?

Cette arrivée me surprit au plus haut point, j'en aurais presque fait un sursaut. Je me levais difficilement, il faut dire que le whisky qui coulait dans mes veines n'aidait pas à la chose, les étirements que j'éxécutais me faisaient le plus grand bien, il y aura bien quelqu'un pour l'accueillir après tout, j'ai le temps. Je m'habillais avant d'entendre l'inconnue entrer dans le hall et se racler la gorge.

C'est qu'elle est pressée en plus la donzelle, on verra si elle la ramènera autant dans cinq minutes quand je lui aurai apprit les bonnes manières.

Je me dépêchais de sortir de ma chambre et de dévaler les escaliers jusqu'au hall d'entrée. Le chef l'avait déjà rejoint, elle avait l'air plutot mignone, c'est toujours lui qui s'les tappe de toutes façons, surement le cigare. Bref, je restais tapis en bas des marches qui menaient au vaste hall pour écouter la conversation qu'ils avaient. Elle parlait d'un retour à la nécropôle et d'un serviteur qu'elle a connu jadis, elle m'était pourtant parfaitement inconnue, il fallait que je sache. Je sortais de ma cachette, l'air de rien, baillais un coup et prit la parole.

Salut chef, tu es en bonne compagnie dit moi. Hell, c'est bien ça ? Drole de nom, soit. Je vous écoute depuis tout à l'heure et certaines choses m'interpellent, tu dis avoir connu un serviteur d'Ankavôs par le passé, de qui s'agit-il ? De plus, tu dis revenir à la Nécropôle et pourtant, depuis le temps que j'y réside, soit bientot trois années je ne t'y ai jamais croisé, l'as tu découvert avant mon arrivée et sous quel nom te faisais tu appeller à ce moment là ? Je comprends que je peux sembler chiant mais crois moi je possède bien d'autres qualitées, enfin, si tu me laisses l'occasion de te les montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Hell
Apprenti d'Ankavôs
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer, avec un grand H   Lun 5 Sep 2011 - 22:12

Un nouvel arrivant nous avait rejoins. Il était quelque peu ironique de dire nouveau, ou encore arrivant, alors que c’était moi, l’inconnue, l’intrigante qui s’imposait dans son domicile, sous son toit.

Je le regardais, l’inspectais, mais il ne semblait pas me vouloir du mal. Il ne paraissait pas hostile envers moi. Je souris de mon jeu de mot. Ils ne durent pas le louper. Une femme qui riait toute seule…


Excusez-moi…

Je commence donc les présentations. Après tout, je suis celle qui s’invite. Je me nomme Hell, et, comme vous l’avez compris, j’ai effectivement connu un de vos compagnons. En fait, je l’avoue, j’en ai rencontré deux. Le premier ne m’a jamais fait visiter votre nécrôpole. Le second ne me fit découvrir qu’une pièce.

Je jetais un regard, empli de sous-entendu, à Arkôs. Pourtant, notre relation avait toujours été des plus prudes. Je revenais face à mon nouvel interlocuteur. Mes propos semblaient tout de même l’intéresser. Je revenais donc à ma discussion initiale.

Je disais donc que j’avais connu un autre homme, qui a vécu ici. Il portait toujours un large chapeau noir, qui voilait son regard. Il m’a tout appris. Enfin… Il m’a montré la nature humaine. Je suis arrivée un peu naïve. Il m’a expliqué la noirceur des gens, leur égoïsme.

Mais je crois que vous avez eu un différent. Il a fini par vous quitter, ou peut-être l’avez-vous renvoyé, je ne sais pas trop, je le voyais de moins en moins, à cette époque. Il se nommait Alkantar.

J’avais fini ma petite prédication. Je les observais, maintenant. Je ne savais quels avaient réellement été leurs rapports, sur la fin. Mais Alkantar restait un bon souvenir. J’espérais que pour eux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Goldô
Disciple d'Ankavôs
avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer, avec un grand H   Mar 6 Sep 2011 - 20:14

En bonne compagnie ... hé c'est vite dit.
Elles en racontent toujours plus qu'elles n'en font, c'est bien connu.

Tim' nous avait rejoint dans notre conversation. Comme à son habitude, il était sur ses gardes. Il voulait tout savoir, alors il posait des questions, et quand il avait la réponse, il en reposait une ... jusqu'à ce qu'il eu satisfaction.

Dans les propose de Hell, je me sentais concerné. Et oui, ce soir ou, comme elle le dit, nous avions visité qu'une pièce.
Cela aurait pu être ma chambre, mais non, nous nous sommes arrêté au salon, entre cigare et whisky.


Et bien Hell, je comptais sur ta venue pour t'en présenter d'autres, des pièces. Ma chambre est parfaitement propre, ça tombe bien.

Tim' me regarde, il me connait bien, j'aime ça, provoquer et elle aussi j'ai l'impression.

"Alkantar ..."

Ô, ce bon vieux Alk'. Il avait quitté le Convoi suite à quelques différents, mais il était aussi sur la fin. J'avais essayé de le faire revenir, à quoi bon.

Alk' aura fait un long chemin avec nous, surement le chemin le plus important de la vie du Convoi.

Un vent glacial vient me percuter le dos ... la présence d'Ankavôs se faisait sentir, invisible mais bel et bien là.
La prononciation du nom d'un ancien Serviteurs provoquait souvent ce genre de phénomène ...


Bon et bien, on reste ici ?

_______________________

† Assassins, fumeurs, ivrognes : Bienvenu chez Nous †
Revenir en haut Aller en bas
Hell
Apprenti d'Ankavôs
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer, avec un grand H   Mer 7 Sep 2011 - 21:34

Sans réellement me concerté, les deux hommes commencèrent à avancer. Nous suivions un long couloir. Derrière les portes qui le bordaient, j’entendais des mouvements, des bruissements de vêtements, des murmures. Leur antre fourmillait de vie, même si je ne voyais que mes deux accompagnateurs.

L’allée était saturée de courants d’air, qui me faisaient frissonner. Je me sentais étrangère à cette demeure, si froide. Ou peut-être était-ce uniquement ce lieu de passage, qui n’apportait aucune indication sur les habitants cachés.

Je ne savais combien de temps durerait notre voyage, aussi tentais-je d’entamer la conversation. Tandis qu’Arkôs ouvrait la marche -surement son esprit de guide, il était le chef !- l’homme qui nous avait rejoint restait proche de moi.

Je souris pour moi-même. Il me faisait penser à une garde rapprocher. Il faut dire que j’étais une grande menace ! Certes, je n’étais pas si chétive que cela, et d’ailleurs, bien moins que lors de ma dernière visite. Mais de là à être un danger…

Je ralentis légèrement le pas, pour ne plus être sous sa surveillance, mais à sa hauteur. Il m’avait posé plein de question, mais je n’avais pu avoir aucune réponse, moi, à ces interrogations qui perturbaient ma réflexion.


Tout à l’heure, je disais me prénommer Hell, et vous, vous êtes ? Vous êtes ici depuis trois ans, comment êtes vous arrivé ? Combien êtes-vous, ici ?

Désolée, je vous assaille de mes questions, mais je suis de nature curieuse, et vous me semblez… Des plus intrigants.

Revenir en haut Aller en bas
Goldô
Disciple d'Ankavôs
avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer, avec un grand H   Mer 7 Sep 2011 - 22:42


J'avais pris l'initiative de quitter la stationnement ou l'on avait accueillit Hell. Nous progressions alors dans les couloirs sans fin de la Nécrôpole. Sombre, seules des torches, bien distante, éclairaient notre avancée.

La direction ? L'antichambre de la métamorphose. Mais ça elle ne le savait guère. Elle était encore sobre, fraiche, il fallait profiter de ces instants de lucidité extrême pour essayer d'en tirer le maximum. Une fois sortit de cette pièce, elle ne serait peut être plus jamais la même.

Ils me suivaient, elle et Tim' tout en bavardant.


C'est bon, nous y voilà !

L'ultime porte. Le passage vers la métamorphose totale.

Ne me regarde pas comme ça, ce n'est que du bois.
Tu te sens prête ?



_______________________

† Assassins, fumeurs, ivrognes : Bienvenu chez Nous †
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite de l'enfer, avec un grand H   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite de l'enfer, avec un grand H
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amour avec un grand A
» Une leçon X avec grand-père (Victor) (Attention sujet Hot)
» SI JE VAIS EN ENFER, JE T'ENMENE AVEC MOI. (leevy)
» « Quand j’danse avec le grand frisé... »
» Rp avec le Grand Maître Sylphide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HôSTiLe - Le Convoi des Serviteurs d'Ankavôs :: La Nécrôpole HôSTiLe :: Le Pont Levis :: Âme du Baroudeur-
Sauter vers: