HôSTiLe - Le Convoi des Serviteurs d'Ankavôs

Forum du clan [HôSTiLe] de Silver-World
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mad dog : L'héritier du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dio
Serviteur d'Ankavôs
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Mad dog : L'héritier du sang   Dim 25 Mar 2012 - 13:57

L'héritier du sang.

Introduction:

Les vingt années qui suivirent les évènements du berceau de la vie ne reste qu'ombre dans l'inconscient de Dio. La seul trace de son passé réside dans le recueil de sa défunte mère,Hela. Peut être qu'un jour il en sera la vérité.

Chapitre premier: Légende:

22 ans plus tard...

Une silhouette gisait étendu dans cette enfer Hivernal. Tout autour d'elle, glace, neige et froid régnaient en maître. L'homme reprit conscience doucement. Il leva premièrement la tête, elle tournait, tourbillonnait à un point à l'en faire vomir ces tripes. Il posa la main pour supporter son poids et se remettre debout.Avec beaucoup de peine il y arriva. L'individu sur ces jambes, sillonnait les abords, stupéfait, tout autour de lui paraissait étranger. La chose qu'il se rappelait, son nom, Dio. Il avait des cheveux mi long noir, un long manteau en cuir marron, son chemiser était blanc. Il tenait avec lui une bourse, à l'intérieur quelques rations et le livre d'Hela.. Désemparé ne savant que faire, il entama un descente à travers la neige, le vent le foutait, le neige le ralentissait, de pas lent il avança protégeant sa tête de son bras contre les flots glaciale qui le percutaient.. Après plusieurs heures de route, ses membres commençaient à se pétrifier. Il vit à quelques pas une petite grotte, il y entra, se blottit contre une paroi afin de se réchauffer. Il ne comprenait pas, se sentait perdu. Il ouvra son sac et en sortit le recueil. La première page laisser paraître le titre « Le fleuve d'une vie ». Il était plongé dans sa lecture. Son corps tremblait, le froid allait gagner cette bataille si il ne bougeait pas mais que faire par une tel tempête.

Non loin un bruit se fit entendre, un mouvement lent, cadencé, une charrette magnifique s'arrêta devant lui. Elle était noire, Deux divins cheval blanc figurés à l'avant. La porte s'ouvrit, une main lui fit tendu. Dio hésitant, prit pas précautionneusement, il regarda une première fois à l'intérieur, mais il ne put en voir qu'une infime image d'une silhouette. Il s'arrêta devant les marches.


« Oyez, je suis perdu dans cette forêt, pouvez vous m'aider? »

Une voie sifflante lui parcouru les oreilles.

« Monte mon enfant! »

Dio n'ayant le choix que de se laissait embarquer.A l'intérieur seul une petit lampion éclairait l'obscurité qui prenait place à chaque endroit. Dio n'arrivait point à discerner le visage de son interlocuteur encapuchonné.L'homme mystérieux reprit la parole tel un serpent.

« Des légendes disent que des âmes peuvent se combiner, s'unir, ne faire qu'un. Seul les personnes venant d'autres monde aurait la faculté de pouvoir percevoir ses âmes érante, elles se représente souvent par un aspect animalier. Le loup (L'oiel rouge) représentant du sang, la méduse (L'oeil jaune) représentant de la beauté, Le griffon (L'oeil vert) représentant de la nature. Ces bêtes se firent traquées sans relâche, son pouvoir étant charmeur a celui qui le gagne. Il est dit que celui qui combattra une de ces bêtes gagnera sa force, d'autres disent même qu'elle procurerait l'immortalité. Mais ce ne sont que des légendes mon chère Dio. »

Dio ne comprit ce que cette inconnu voulait sous entendre, il se savait par aucune raison comment il connaissait son nom, au moment ou il alla prendre la parole, l'homme étranger lui souffla le mot.

« Voilà nous sommes arrivés, je vous pris de descendre sans la moindre parole »

Sans que Dio eu le temps de ne dire quoi que ce soit il se retrouva dehors, un objet lui fit lancé:

« Peut être qu'elle te servira?»

Dio regarda l'objet luisant de flamme, une Hache de feu, une arme de légende. En quelques secondes la charrette disparu dans un brouillard épais.

Il empoigna la hache de sa main droite. L'obscurité venait de tomber, il était autant perdu que précédemment. Déboussolé semblait être le maître mot, il ne voyait rien mis à part les faibles lueurs que lui procurait son arme. Il jeta un oiel tout autour de lui, rien, même pas l'ombre d'une petite lumière jusqu'au moment ou il put discerner une faible lumière rouge, elle ne cessait de bouger, activement, changeant de direction sans relâche, elle se rapprochait doucement puis de plus en rapidement, Dio n'eut que le réflexe de se préparer à recevoir cette chose. Jambe fléchi, hache en main. Il resta immobile. Le point s’intensifia, il entendait des frottements de pas frôler la neige, plus que quelques mètres et il allait enfin savoir qu'est ce qu'était cette lumière. Mais avant qu'elle n'arrive à sa porté, elle s'arrêta brusquement. Un oiel rouge brillait de mille feu, peut être que la hache l’apeuré ou le rendait méfiant. Son sang se glaça à la minute ou elle s'arrêta.

Il n'avait que d'autre choix que d'avancer et découvrir par lui même

Il l'a vu, cette immondisse, un loup de plus d'un mètre vingt de haut, de la bave coulant sur la sol faisant fondre la neige, des crocs acérées tranchant une gorge sans la moindre hésitation, et une mâchoire prête manger un cerf en guise de digestif.

La gorge de Dio se noua, il restait fort, ne fléchissant point, ne montrant aucun signe de peur. Les deux se regardèrent pendant quelques secondes, après un rugissement venant du cerbère, il se lança sur lui la gueule ouverte.



_______________________
Le convoi... Plus qu'un mot, une force!
Revenir en haut Aller en bas
 
Mad dog : L'héritier du sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HôSTiLe - Le Convoi des Serviteurs d'Ankavôs :: La Nécrôpole HôSTiLe :: Intra-Murôs :: La Bibliothèque-
Sauter vers: