HôSTiLe - Le Convoi des Serviteurs d'Ankavôs

Forum du clan [HôSTiLe] de Silver-World
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Nostalgie] L'histoire de Seymour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alésiô
Apprenti d'Ankavôs
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: [Nostalgie] L'histoire de Seymour...   Lun 29 Déc 2008 - 11:44

(Voila, j'ai tout simplement choisie de vous faire part de l'histoire de mon ancien personnage, Seymour, celui avec qui le jeu à pris une importance considérable à mes yeux...)

Seymour…c’est ainsi que trop peu de gens m’ont connu, j’étais à cette époque, simple, ouvert et chaleureux envers les gens, un simple sourire valait plus à mes yeux qu’une pièce d’or. Je n’avais pour but que d’intégrer une fratrie, une famille, afin de me dévouer à une cause, juste et noble.

C’est sur les plus hautes montagnes de dusso, dans un hiver interminable que je fis la rencontre d’Athena Exclamation, Pilier de la formation Metempsycose, et grand visionnaire, j’avais à ce moment précis sollicité son aide dans le but de réaliser une quête périlleuse dans la contrée des Mythique Dragons D’argent, l’objectif était clair, récupérer un cristal sur la demande du Forgeron.

A partir de ce jour j’intégrais les rangs Métempsycose, fier de pouvoir mettre tout mon amour au service d’une cause, j’avais enfin ce que je recherchais depuis toujours, une reconnaissance de mon aptitude et potentiel à vivre en communauté.

De long mois s’écoulèrent sur les terres d’argent, j’arborais chaque jour fièrement et dignement le blason Métempsycose avec toujours la même envie d’étendre mes convictions les plus profondes au-delà de ces terres…

Une rencontre allait cependant changer Seymour, ou du moins, le rendre moins naïf au yeux du monde…Ryuk, guerrier des terres de Dusso à la renommée établie. Chaque moment passé en sa compagnie faisait ressortir en moi le côté « guerrier » sans foi ni loi qui sommeillait paisiblement…je décidais à ce moment de ma vie d’orienter mon apprentissage sur la pratique de la force et de l’agilité, et non de la résistance, qui avait fait de moi un miraculé du plus grand tueur en ces terres…

Chaque jour je résistais aux assauts de celui – ci, le grand, l’unique…Psychotyk…Sa persévérance a mon égard allait finir par payer, et cela fut chose faite un après midi sur la place de Bicep’s City…je tombais…pour la première fois…je me sentais partir…mais la volonté de survivre était plus grande, ainsi que la bonté d’âme cachée de Psychotyk, à m’épargner d’un sort des plus cruel…

Tout était éclaircit à cet instant, une lassitude s’installait progressivement chez moi à l’égard des métempsycoses, la rencontre troublante de Psychotyk avait éveillé chez moi une curiosité de plus en plus forte pour les…Hôstiles.

Je me devais de mettre au point certaines choses, je me devais de me rendre à la nécropole Hôstile, afin de savoir, si mes choix étaient les bons…

Sur place, dans ce lieu lugubre et sombre, je faisais la rencontre qui allait changer ma vie, changer ma mentalité, la rencontre de…Goldô.

Barbare à la face verte, sa façon de s’exprimer laissait paraître un côté instruit chez lui, je savais que les Hôstiles étaient réputés avant tout pour leurs aptitudes au massacre, mais pas à l’élocution, j’avais pour ainsi dire était habitué aux assauts répétés de MelziÖ et Psychotyk, mais jamais il ne me serait venu à l’idée de pouvoir m’exprimer autour d’une table avec l’un d’entre eux, et qui plus est, en présence du Dieu Ankavos.

Je discutais longuement en compagnie de Goldô et lui faisais comprendre que mon envie de les rejoindre était indéniablement trop forte pour que je puisse me l’extirper de la tête, mon cœur était à cet instant ouvert aux Hôstiles, et je comptais bien demeurer à leur côté éternellement…Un point resté cependant à clarifier…avertir Athena de mon départ, lui qui avait tant fait pour m’aider à me sentir intégrer, une personne d’estime avec qui j’avais énormément appris en très peux de temps.

Sur un bref entretien…je quittais tout, par amour pour les Hôstiles, j’étais à la rue, sans vêtements, sans famille, sans demeure…

J’attendais dans le froid de Dusso qu’Ankavos m’avertisse si oui, ou non, j’étais apte à intégrer l’honorable convoi de la mort…

Le lendemain matin, MelziÖ venait en personne m’annoncer que j’étais à cet instant précis, membre du convoi Hôstile. Mon cœur était rempli de joie, d’amour, de fierté, d’avoir enfin, trouvé ma voie, la voie de servir le grand Ankavos, et sur ces quelques mots, je scellais mon sort Hôstile… « Ankavos, mon Dieu, je me soumets à toi… ».

Je faisais la rencontre du reste du groupe, la ravissante Albi, soigneuse personnelle des Hôstiles, le petit Shalkô, plus connu sous le nom de « Sac d’os », et Sahar le leprechaun, appelé le plus souvent « Gros nez »

Moi, de mon côté, J’étais…Seymour…Seymour l’Hôstile.

Tant de moment dans la vie de Seymour, peu de bon, sa plus grande réussite aura était de croiser sur sa route des gens comme Ryuk, Goldô, MelziÖ, Shalkô, Psychotyk, Sahar, Albi, Torrasque, Dravar, Kaileena, Hélios…et j’en passe…

Ceux qui ont connu Seymour, garderont à jamais le souvenir d’un être au grand cœur et d’une simplicité déconcertante, ils garderont en tête « Seymour le constipé », celui qui a voulu se hisser au niveau des grands Hôstiles, et qui par force et amour, aura fini, malgré sa faible aptitude au combat, à séduire…

En quelques mots, c’est approximativement ce qu’a était l’histoire de Seymour, bref comme un souffle, simple, et touchante, l’histoire d’un constipé qui a donné son cœur aux Hôstiles…et à bien tant de monde…

(C’est peut être écrit de la façon la plus simple possible, mais ce récit a été écrit avec les quelques souvenirs qu’il me reste de Seymour, et surtout, avec sincérité, je tiens à remercier du fond du cœur mon ami Ryuk, parti mais toujours présent dans mon cœur, Goldô, mon chef, mon modèle, Torrasque, pour ses sages paroles, Mon frère Dravar, ma sœur Kaileena, Albi, pour sa générosité, Hélios, pour ses conseils, Shalko, Sahar, MelziÖ, pour les formidables moments passés avec eux, et surtout Psycho’, pour l’aide perpétuelle dont il aura fait preuve a mon égard, j’ai juste un chose à ajouter, « Je vous aime » et vous êtes ma plus belle réussite en ces terres…)

Anciennement…et pour toujours…votre Sey’…
Revenir en haut Aller en bas
 
[Nostalgie] L'histoire de Seymour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment avez-vous découvert le jeu de rôle ? Histoire de Rôliste & Nostalgie
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HôSTiLe - Le Convoi des Serviteurs d'Ankavôs :: La Nécrôpole HôSTiLe :: Intra-Murôs :: La Bibliothèque-
Sauter vers: